ActualitésConcerts

Metal’o’Ween #11 🗓

Metal’o’Ween franchit encore un cap cette année … 3 jours de festivités, du ciné-concert et des animations du coté des nouveautés. Et toujours une déco de dingue, de la bouffe locale préparée avec amour de la bonne boisson du coin … et l’amour du Metal ! \m/

  • Réservez vite vos billet !
  • Event sur Facebook
  • Lieu : Hendaye
  • Dates : 27, 28 et 29 octobre 2023
  • Tarifs en prévente : Pass 3 jours à 38€, Pass Vendredi/Samedi à 33€, Pass Samedi/Dimanche à 24€, entrée vendredi à 15€, entrée samedi à 20€, entrée dimanche à 6€
  • Tarifs sur place : Pass 3 Jours à 44€, Pass Vendredi/Samedi à 37€, Pass Samedi/Dimanche à 28€, entrée vendredi à 17€, entrée samedi à 22€, entrée dimanche à 8€

PROGRAMMATION

Mercredi 18 octobre :

Soirée de prévention aux risques auditifs : Pintxo pote suivi de la projection du film « Sound of Metal » et d’un échange en salle.

Au cinéma les variétés à a partir de 20h. Tarif unique de 4€

Vendredi 27 octobre :

  • Aephanemer
  • Bones of Minerva
  • Kimule
  • Fistule

+ Hell Market + Animations + Lanetik Food

Samedi 28 octobre :

  • Nature Morte
  • Montagne
  • Incursed
  • La fin de la Société
  • Ancient Settlers
  • Nothing Remains

+ Hell Market + Animations + Lanetik Food

Dimanche 29 Octobre :

  • The Great Old Ones – Ciné-concert : « The Call of Chtulhu »
  • Inferno Lasta

+ Dégustations de bières locales dés 18h

Les Groupes

AEPHANEMER

Alliant death metal mélodique et symphonies classiques, le groupe toulousain Aephanemer a fait irruption sur la scène metal avec un premier EP ‘Know Thyself’ en 2014, suivi d’un premier album ‘Memento Mori’ en 2016.
Plébiscité par la critique, le quatuor s’est rapidement imposé comme l’un des groupes les plus prometteurs de la nouvelle vague de death metal mélodique.
Grâce à leur habileté musicale et leurs performances live impressionnantes (notamment lors de festivals comme le Wacken Open Air), le groupe a attiré l’attention du label de premier plan Napalm Records qui a réédité leur deuxième album ‘Prokopton’ le 25 octobre 2019.
Sur le point de révéler leur nouvel opus ‘A Dream of Wilderness’, mixé par le légendaire Dan Swanö et masterisé par Mika Jussila des prestigieux studios Finnvox, Aephanemer entend s’imposer comme l’un des leaders du genre death metal mélodique symphonique.

BONES OF MINERVA

Les amies de longue date Chloé (basse), Eustaquia (chant) et Ruth (guitare) ont fondé Bones of Minerva en 2013, avec l’ajout de Nerea à la batterie au début de 2018. Comme une chimère, leur musique est un mélange de sons ; la chanteuse Eustaquia passe des mélodies hypnotiques à des rugissements sauvages, associant des paroles introspectives à des paysages oniriques, tandis que Nerea est une puissance de rythmes progressifs percutants qui s’accorde avec les riffs lourds du groupe et les lignes de basse tourbillonnantes pour un effet brutal.

Leur premier album BLUE MOUNTAINS (2017) a d’abord été autoproduit, puis réédité l’année suivante par Nooirax et La Rubia Producciones. Deux années d’activité intense les ont vus jouer dans des festivals tels que Download Madrid et Resurrection Fest, ainsi que dans des concerts à travers l’Espagne, la Suède et le Royaume-Uni.

Début 2022, le groupe a annoncé avoir signé avec le label espagnol Aloud Music (Toundra, Viva Belgrado) pour publier leur deuxième album complet, aux côtés de La Rubia Producciones une fois de plus. Peu après, un nouveau single intitulé « Swamp » est sorti en vinyle 7″ pour marquer le début de ce nouveau chapitre, et le 16 septembre, leur deuxième album intitulé « EMBERS » a été publié dans son intégralité.

Le groupe a opté pour un enregistrement en direct aux studios Metropol (Madrid) avec le producteur Alex Cappa, un processus qui a permis au groupe de peaufiner son son et de s’élargir vers des territoires progressifs et post-rock sur des morceaux tels que « Merula » ou « Silence ». « EMBERS » est un voyage qui nous emmène à travers la fumée, à travers les forêts et les marécages, jusqu’aux racines mêmes de la Terre Mère. C’est le vestige d’un feu prêt à surgir à tout moment comme une force rugissante.

Leurs prochaines performances incluent le festival Azkena Rock au Pays Basque aux côtés des légendaires Melvins et Iggy Pop, ainsi que le célèbre festival ArcTanGent à Bristol, partageant l’affiche avec Converge, GGGOLDDD, Loathe ou Brutus. Le groupe fera une tournée au Royaume-Uni à l’été 2023.

NATURE MORTE

Entre le Shoegaze et le Black Metal, la musique de Nature Morte nous laisse sans voix. Délicate et destructrice, ce trio parisien crée un mur de son qui efface tout espoir. Un véritable voyage au plus profond de nos âmes, la puissance de leur musique réside dans leur écriture : une atmosphère unique, une voix hurlante, des vagues mélancoliques qui écrasent tout sur leur passage…

Après avoir voyagé à travers de nombreux pays européens (Allemagne, Italie, Hongrie, Roumanie…) ainsi que la France, souvent très bien accompagnés (Comity, Demande à la poussière, Heir, Erlen Meyer…), Nature Morte est prêt à dévoiler encore davantage ses ambitions musicales avec « messe basse », un nouvel opus du trio parisien, publié par Source Atone Records, un label né de la passion pour la rudesse la plus sombre et extrême de la musique métal.

Continuant à puiser ses influences dans différents courants extrêmes (Black Metal, Shoegaze, Post Rock…) et ne craignant aucune frontière en instaurant un climat propre à ses chansons, Nature Morte poursuit son voyage sonore avec la suite de « NM1 » (sorti en novembre 2018 chez Argonauta Record), allant encore plus loin dans ces influences largement assimilées.

MONTAGNE

Entre passages ultra intenses, breakdowns Doom aux riffs Sabbathiens et envolées Post Hardcore pleine d’émotions, Montagne ne laisse personne indifférent. Ne laissant aucune place, leur musique lourde et abrasive aux reflets Death Metal met une énorme claque en live. 

INCURSED

Incursed est né en 2007 à Aranda de Duero, mais c’est lorsqu’ils ont déménagé à Bilbao que leur activité s’est intensifiée. Un premier EP intitulé « …Time to Unsheathe Our Rusty Swords », suivi de « Morituri » en 2010, ont rendu Incursed visibles pour les fans locaux de folk et de metal païen.

« ​Fimbulwinter » en 2012 et « Elderslied » en 2014 ont apporté stabilité et continuité à leur proposition, les deux albums ayant rencontré un grand succès auprès du public et des médias du monde entier. Cela leur a permis de tourner en Espagne et en Europe aux côtés de groupes renommés tels qu’Immortal, Eluveitie, Ensiferum, Suidakra ou Cruachan.

C’est en 2017 que le groupe sort son quatrième album intitulé « Amalur », suivi de la tournée « A Journey to Amalur », marquant une nette amélioration et les amenant à fréquenter régulièrement les scènes nationales et internationales pendant un an et demi.

Après quelques années de travail acharné, en 2021, « Baskavígin » est publié. Il s’agit du cinquième album du groupe et du premier à être publié chez Helheim Records, et Red Rivet Records au Japon. Cet album confirme qu’Incursed est un groupe mature et est reconnu comme la meilleure sortie en Folk/Metal païen de l’année 2021 en Espagne par la presse spécialisée.

KIMULE

Kimule est un groupe de death-groove metal basque. Né il y a dix ans sous le nom de Kink Mullet dans le célèbre village de Suhuskune (Basse Navarre), le groupe revient aujourd’hui pour présenter son premier album : Eskorgatra. Rustique et indestructible, la brouette de kimule s’est avérée être le seul moyen de transporter et diffuser, non sans mal, la musique de ces six artisans. Hommage à une rivière méconnue, soutien à la décriée coupe mulet , ode aux fruits à bogues, Kimule fédère son public autour de sujets malheureusement trop souvent délaissés ou pire volontairement mis de côté car trop clivants. Mais pour mettre tout le monde d’accord, rien de mieux que de venir voir Kimule sur scène, distribuant de généreuses brouettées de grêle à qui voudra bien les recevoir.

NOTHING REMAINS

Nothing Remains, c’est le pépin dur de la commune de Saint Émilion, préparez vous pour un live déjanté mélangeant hardcore, trash et riffs métal.

Un bon moyen de se défouler dans le pit avec sa bière à la main

ANCIENT SETTLERS

Avec la sortie d’un EP et d’un album studio, le groupe original de Saint-Sébastien, qui a déjà fait ses premières incursions dans les tournées en Europe, a annoncé il y a quelques jours un changement de chanteur : le Vénézuélien Génesis Farias (Argen Death Voice) prendra la relève de son prédécesseur Antony Hämäläinen (Meridian Dawn, ex-Nightrage & Armageddon), avec qui le groupe a déjà enregistré les chansons de ce qui sera leur prochain album, qui sortira en mai 2023 via Crusader/Golden Robot Records.

LA FIN DE LA SOCIETE TELLE QUE NOUS LA CONNAISSONS

“La fin de la société telle que nous la connaissons » explore les frontières du paysage musical contemporain, mélangeant métal, rock dynamique et musique cinématographique dans une expérience sonore qui cherche à dépasser les conventions.
Le groupe façonne des compositions qui aspirent à transporter les auditeurs dans un voyage fait de contrastes et d’émotions. Les riffs lourds et puissants côtoient la douceur et la grâce des lignes mélodiques du violoncelle.
Sur scène, les 5 musiciens adoptent des costumes inspirés de différentes références cinématographiques dans une volonté d’incarner les complexités et les travers de la société actuelle.
Depuis leur premier album en 2017, ils ont partagé la scène avec des groupe comme Gojira et Psykup, et se sont également produits dans des salles telles que le Florida à Agen ou l’Atabal de Biarritz.
Avec un nouvel album prévu pour 2024, le groupe est prêt à emmener son public dans un nouveau chapitre de leur voyage musical, promettant une évolution encore plus audacieuse de leur son.

FISTULE

Groupe fondée sur Bayonne en 2016, composé de 5 membres, avec un nouveau batteur et une nouvelle bassiste depuis peu !

Mélange de Hardcore et de Death Metal au son lourd et agressif, du riff sale et puissant, et un chant qui appelle au désordre et au chaos.

Fistule un style unique qui fait mal aux cervicales !

INFERO LASTA

Émanant des marécages landais, INFERO LASTA propose un univers sombre et envoûtant basé sur une musique massive et épurée, expiation des dérives d’une société mourante.

Le groupe voue un culte à la distorsion, au larsen et dispense des morceaux lents et entêtants avec une esthétique qui se veut noire et froide.

Un résultat massif, sans concession et aux ambiances noires et dissonantes.  

Le Ciné-Concert

Date : Dimanche 29 octobre

Teaser : 

THE GREAT OLD ONES

LE PROJET : L’idée de composer un concert de film en direct a longtemps germé dans l’esprit des membres de THE GREAT OLD ONES. Mais quel film convient le mieux à la musique de l’un des groupes de métal les plus Lovecraftiens ? « L’APPEL DE CTHULHU » de la H.P. Lovecraft Historical Society était une évidence. Silencieux, mêlant habilement le noir et blanc et l’expressionnisme, le film parvient à représenter toute l’horreur cosmique de l’univers de l’auteur, restant fascinant dans la quête de connaissance du protagoniste et transmettant la terreur de ses personnages face à la connaissance interdite, les plongeant les uns après les autres dans la folie. THE GREAT OLD ONES a donc composé une bande originale entièrement originale, dans le plus pur respect de son style musical. Violente, atmosphérique, parfois jazzy, mélangeant des guitares lourdes et mélodiques, mais aussi des synthétiseurs et des cordes, elle rend le film encore plus dramatique et effrayant, plongeant le spectateur en direct pendant 47 minutes dans une terreur lovecraftienne parfaite.

LE SYNOPSIS : Boston, 1926. Suite à la mort de son grand-oncle dans des circonstances étranges, Francis Thurston découvre dans les documents qu’il hérite l’existence d’une secte vouant un culte à une créature innommable, endormie depuis des millions d’années. Peu à peu, il commence à assembler les implications redoutables des recherches de son ancêtre, et bientôt il se lance dans l’enquête sur la secte de Cthulhu comme une croisade personnelle.

LE FILM : « L’Appel de Cthulhu » est une adaptation cinématographique indépendante de 2005 de la nouvelle de H.P. Lovecraft, « L’Appel de Cthulhu », produite par Sean Branney et Andrew Leman et distribuée par la H.P. Lovecraft Historical Society. Il s’agit de la première adaptation cinématographique de la célèbre histoire de Lovecraft, utilisant le Mythoscope, un mélange de techniques de tournage vintage et moderne destiné à donner l’apparence d’un film des années 1920. L’histoire originale avait longtemps été considérée comme impossible à adapter, mais le concept d’en faire un film muet et l’enthousiasme des créateurs pour leur projet lui ont valu de grandes critiques et plusieurs prix. Durée du film : 47 minutes Site officiel : https://www.hplhs.org/mpcoc.php

LE GROUPE : THE GREAT OLD ONES est apparu en 2009 dans les vieilles parties de l’ancienne cité portuaire aquitaine de Bordeaux, en FRANCE, une ville célèbre pour ses secrets et son vin rouge profond. Après la sortie de leur premier album, « Al Azif » (2012), les réactions des critiques et des fans ont été unanimement positives. Le groupe a enchaîné avec son deuxième album complet, « Tekeli-li » (2014), qui a suscité encore plus de louanges. En conséquence, THE GREAT OLD ONES a joué lors du célèbre festival Roadburn, a ouvert pour BEHEMOTH dans leur pays natal, a joué au Hellfest et a soutenu les groupes SHINING et DER WEG EINER FREIHEIT, également sur le label. Le troisième album complet, « EOD – A Tale of Dark Legacy » (2017), a marqué une autre grande étape dans la carrière en plein essor du groupe. Le quintette a pris la route avec le légendaire GAAHLS WYRD et a entrepris une tournée européenne à succès avec AUÐN d’Islande. THE GREAT OLD ONES est également apparu lors de festivals respectés tels que Brutal Assault et Eindhoven Metal Meeting, devant une foule gigantesque de sectateurs. En 2019, les adorateurs français de Cthulhu révèlent leur quatrième offrande aux anciens : « Cosmicism ». L’album est un véritable voyage dans les profondeurs froides de l’espace. Chaque chanson met en scène une entité lovecraftienne et parallèle au destin sombre du protagoniste qui la rencontre et succombe lentement à l’admiration et à la folie. Les paroles inspirées par H.P. Lovecraft superposées à une beauté mélodique et obsédante donnent un résultat parfait. Il suffit d’écouter pour découvrir ce qui vous attend là-bas… Depuis lors, le groupe parcourt les routes de l’Europe, jouant dans les plus grands festivals tels que Graspop en Belgique, Metaldays en Slovénie, ou l’Inferno en Norvège, ce qui en fait l’une des figures de proue de la scène métal française.